Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 23:34

En attendant je vous rédiger quelques articles sur noël et les premiers pas de Léonie, voici pour vous faire patienter une vidéo de ses premières glissades au toboggan!

Wouuuh

 

 


 

J'adore son empressement à remonter le toboggan (par la pente, hein, elle est encore un peu choupinette pour comprendre qu'il faut faire le tour), et de se laisser glisser sur... 3 centimètres? On sent presque sa déception.

Elle est trop migonne, je pourrais la bouffer.

 

Et en bonus, je vous rappelle le lien vers les photos des filles. Je viens de le mettre à jour, c'est plein de neuf!

Repost 0
Published by Emilie - dans Enfants
commenter cet article
24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 10:02

IMG_0831.JPG

Qu'elles sont grandes!


Léonie, presque 9 mois...
Nine months inside, nine months outside!
Pour ses huit mois, elle a eu deux dents, quasiment en même temps. Coup sur coup, deux incisives en bas.
Et pour ses 9 mois, elle a appris à marcher à quatre pattes. Déjà, depuis quelques semaines, elle s'assied toute seule.

Ce matin, j'entendais gazouiller dans la chambre mais je voulais "dormir encore un peu". Au bout d'un moment, je me suis levée.
J'ai trouvé Naska assise sur le tapis, au pied de son lit, en train de jouer à "et plouuuf! et plouf!" avec sa peluche de dauphin. Elle avait allumé sa lampe de chevet.
Et Léonie était assise dans son lit, en train de mâchonner un playmobile.
Ce qui m'a fait chaud au coeur, c'est que la peluche de dauphin est normalement dans le lit de Léonie et les Playmobiles, sur le tapis. Naska a donc fait un échange avec sa petite soeur. C'est plus qu'un jeu à deux, c'est déjà un dialogue!

A 10 mois, Naska rampait très vite d'un bout à l'autre de la maison. J'avais même fait des vidéos.
Léonie ne va pas passer par cette étape "sur le ventre". Elle est directement à quatre pattes. Quand elle veut quelque chose, depuis sa position assise elle bascule lentement sur ses bras, puis pousse sur les genoux pour être à quatre pattes, et hop, la voilà qui crapahute en direction de sa cible! Elle semble adorer cette nouvelle liberté. S'asseoir, se déplacer, s'asseoir ailleurs, atteindre les objets qu'elle souhaite, en chercher d'autres...
On ne l'entend plus pleurer, depuis qu'elle a acquis la maîtrise de ses déplacements! Elle est rigolote, je la trouve de plus en plus dodue, de plus en plus moelleuse... On partage avec elle de vrais sourires, de vrais jeux.
Coucou qui voilà!
Et à dada sur mon bidet...
Tourne, tourne, petit moulin, wouuuh!
On ne l'entend plus si on l'assied à distance raisonnable d'une boîte pleine de jouets. Quelle aventure que de se déplacer sur ses membres pas encore coordonnés, pour atteindre la boîte pleine de curiosités! Elle s'assoit à côté, elle plonge son bras dedans. Elle vide les jouets, les grignotte, les repose dedans ou à côté, en cherche d'autres...

Et Naska...
changer la poupée, coiffer la poupée. Danser, frapper dans ses mains, tenter (sans succès) de sauter à la corde... Elle va entrer à l'école dans une semaine, il a fallu acquérir la propreté! Depuis la mi-juillet, on y travaille sans relâche. C'est simple, du jour au lendemain, on a supprimé les couches pour les moments de réveil (donc sauf nuits et siestes). Elle a mouillé sa culotte quelques fois, mais a vite compris que c'était inconfortable, sale et humiliant. Alors elle demande les toilettes... Quand elle y pense! Du coup, on y pense à sa place, et on propose les toilettes régulièrement. Et voilà, elle est propre, ma grande fille!
Ma grande fille qui chante des chansons, qui ne se lasse pas des histoires qu'on lui raconte, qui joue à Coucou-qui-Voilà avec sa petite soeur pour la faire rire, qui construit des tours de cube vite, vite, avant que Léonie ne la mette par terre... Badaboum!
On recommence! Vite, vite!
Elle se déshabille toute seule pour aller dans le bain. Elle mange toute seule. Elle choisit elle-même son histoire. Elle se brosse les dents (presque) toute seule.
Quand est-elle devenue si grande?

Ça me fait drôle que Léonie ait 9 mois. Dans presque rien, elle aura 1 an. Elle se déplace seule, elle s'accroche à ce qu'elle peut pour se hisser sur ses jambes. Ce n'est déjà presque plus un bébé. Vous savez, un bébé. Cette créature qui gazouille et qui gigote, mais qui ne sait rien faire ni de ses mains ni de ses pieds. Léonie sera bientôt un "toddler", pour reprendre un terme qui n'existe malheureusement pas en français. Une petite fille de 3 ans et un toddler d'un an. Plus de bébé dans ma maison. Et comme je n'ai pas prévu d'en avoir de troisième, c'est la fin d'une époque. Une page qui se tourne. On va commencer un nouveau chapitre qui parlera d'école, de jeux, de copines, de disputes, de coloriages, d'activités... Et refermer celui qui parlait de bébé tout doux, aux joues rondes, avec son pouce et son doudou, ses turbulettes, sa tétine, les prouts sur le ventre, les à-dada.
Elles grandissent si vite, mes chéries!
J'essaie de profiter de chaque moment, mais le temps file, sans que je ne puisse parvenir à le retenir, ni à retenir ces instants. Alors encore un bisou, Naska. Encore un câlin, Léonie. Vos cheveux sont doux, ils sentent bon. Vos joues sont fraîches.
Roh, mais ne gigotez pas comme ça, je veux juste un long, doux câlin...
Et hop, Naska est partie à toute vitesse et Léonie tente de la suivre.

Grandissez mes amours...
Mais pas trop vite quand même...

Repost 0
Published by Emilie - dans Enfants
commenter cet article
23 juin 2011 4 23 /06 /juin /2011 22:02

ACCUEIL-3.jpgLe 5 septembre, ce sera la rentrée.

La rentrée de Naska, à 2 ans et 11 mois.

Sauf qu'à la mi-octobre, nous déménagerons à Meaux. J'ai pris les renseignements pour voir s'il valait mieux l'inscrire à Noisy, ou bien à Meaux, comment s'y prendre etc...

Le conseil qui m'a été donné par les mairies est le suivant : inscrire Naska à Noisy, et faire muter ensuite son dossier à Meaux. Ce sera plus facile que de l'inscrire directement dans une ville où nous n'habitons pas encore, pour une date postérieure à la rentrée.

 

Le contact avec l'Ecole Maternelle Georges Brassens à Noisy a été vraiment facile et agréable. Le directeur, au téléphone, m'a invitée chaleureusement à venir visiter l'école, à voir comment se passe l'arrivée des enfants, à la fête de l'école le 18 juin, et aux portes ouvertes le 25 juin.

J'ai raté la fête de l'école (on est arrivée l'après-midi, mais ce n'était que le matin!), par contre, je suis allée visiter seule mardi... et j'y suis retournée avec Naska ce matin.

Elle ne savait plus où donner de la tête : les petits fauteuils avec des livres! Les poupées avec les berceaux! La pâte à modeler! La petite cuisinière et la dinette! Les coloriages! Les dinosaures! Les jeux de construction!

Lorsque j'ai réussi à la sortir de la classe, à son grand désespoir, elle a couru vers les animaux... Les gerbilles! Les aquariums! Les amphibiens! Que de choses à observer!

Nous voilà ENFIN dehors, après une âpre négociation ("Naska, tu iras à l'école quand ce sera ton anniversaire.")

Non sans tenter insidieusement : "Tu iras à l'école quand tu ne mettras plus de couches. Les enfants à l'école ne portent pas de couches; Les couches c'est pour les bébés, et l'école c'est pour les grands: Les grands ne mettent pas de couches." (c'est rentré le message, là?!).

ACCUEIL-4.jpgJe disais, donc, nous voilà enfin dehors.

Et là, dehors, que voit-elle? La cours de récré! Avec son immense château de jeu et ses toboggans.

 

- GOGGAN !

- Euh... Pas aujourd'hui chaton. C'est le toboggan de l'école. Ce sont les enfants de l'école qui vont y jouer. Tu pourras y jouer quand tu iras à l'école. Quand tu auras trois ans. Et que tu ne porteras plus de couches. C'est passé, le message sur les couches?

 

Heureusement, une diversion à base de ballon et d'aller raconter à Nounou tout ce que tu as vu à l'école ce matin a permis de la décoller de cette  grille. Ouf!

Je ressors donc séduite de cette visite, et avec le pincement au coeur à l'idée que Naska n'y fera pas sa scolarité, loin de là : elle n'y ira qu'un seul petit mois.

Pauvre choupinette!

 

ACCUEIL-5.jpgJ'espère que l'autre école, celle de Meaux, l'Ecole Maternelle Grosse Pierre, sera à la hauteur.

J'appelle donc l'école, pour demander si je peux visiter.

On me répond que "non". J'insiste un peu, j'expliquer que ma fille va intégrer l'école en octobre suite à notre futur déménagement, tout ça tout ça.

On me répond que "non, on n'a pas le temps de faire visiter l'école aux parents, vous pensez, hahaha, on a 170 familles ici".

Bin oui, à Noisy aussi il y a 350 enfants (donc en disant deux enfants par famille, grossomerdo 170 familles aussi.) Et pourtant on m'a invitée à venir visiter. A rencontrer la maitresse. A montrer les lieux à Naska.

Je demande donc quand est-ce que les parents rencontrent les maitresses.

"En septembre, on fait une journée pour les parents. Après la rentrée".

Après la rentrée?

...

 

Une recherche sur internet me mène au site de l'école. Bon. Les lieux ont l'air jolis, un peu comme à Noisy. Le château de jeu me parait moins chouette, mais c'est sans doute une impression biaisée.

Un élément important, c'est qu'à lire ce site, la direcrice de l'école est aussi la maîtresse des petites sections de maternelles. Alors qu'à Noisy, le directeur n'est pas un professeur. Ce qui explique qu'il ait du temps pour accueillir les parents et faire visiter les lieux, et que la directrice de Grosse Pierre ne puisse pas : forcément, elle a une classe à gérer!

Donc bon.

 

Je ne dois pas trop m'inquiéter. Ça va bien se passer. Il n'y avait pas un château de jeu dans ma cours de récréation, ni toutes les activités comme dans ces écoles, et pourtant je n'ai pas eu à me plaindre de ma scolarité.

 

Maintenant, la grosse étape, c'est ces foutues couches.

Naska, c'est pas bientôt fini, les couches? Scrogneugneu!

 

D'ailleurs, je conseille à toutes les mamans qui me lisent l'incontournable blog Petit Précis de Grumeautique.

C'est juste un blog-illustré formidable. Courrez-y.

Repost 0
Published by Emilie - dans Enfants
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 21:26

6bougies.jpgDéjà 6 mois, ma Doudou-Léonie!

Quelles découvertes notables à 6 mois? On continue les petits pots (légumes le midi, fruits au goûter).

Elle partage ses fous rires avec Naska lorsqu'elles sont dans le bain. Les entendre rire ensemble, c'est le plus doux son du monde. Je suis si pressée qu'elles partagent leurs jeux!

Elle ne se tient pas encore assise toute seule, même si elle est de moins en moins "ratatinée" dans cette position.

Elle a un caractère à base de "câlin sinon je pleure", qui est épuisant le week-end. C'est certainement épuisant en semaine aussi, mais la semaine je m'en moque bien, elles sont chez la nounou!

Bref, rien de vraiment significatif pour ces 6 mois. Sauf que c'est 6 mois, quoi. C'est un évènement en soi!

Elle est jolie comme tout, toute rebondie, toute douce, et me fait rire avec ses mimiques et sa façon de tenter de me manger le nez quand je lui fais des bisous.

 

Naska, ma grande, est inscrite à l'école.

Le directeur m'a conviée à venir visiter l'école, et à venir participer à la fête qui aura lieu le 18 juin.

Déjà 3 ans dans 4 mois!

Et avant ces quatre mois, il y aura la mise en place de la maison, la peinture, la cuisine, les derniers travaux, le déménagement, trouver une nouvelle nounou pour Léonie, continuer à chercher du boulot (c'est toujours l'enfer).

Et l'apprentissage de la propreté, soit dit en passant.

Parce que bien qu'elle ait été docilement sur le pot il y a quelques mois, ces derniers temps elle n'y va plus du tout. Et ne veut rien savoir.

Allez ma grande!

pot.jpg

 

Dans les anecdotes, je n'utilise plus de tout le chauffe-biberon. Un biberon pour Léonie, c'est 30 secondes au micro-ondes ; un biberon pour Naska, c'est 40 secondes.

On fait difficilement plus rapide!

J'ai d'ailleurs commencé à me défaire du stock de "choses de bébé" dont je ne me sers plus. Le stérilisateur a été vendu sur ebay, ainsi que mes lots de vêtements "lot fille naissance", "lot fille 1 mois", "lot fille 3 mois hiver"...

Je rends certaines choses à maman (le coussin d'allaitement, le gros ballon de grossesse...)

J'en garde d'autres pour les offrir, par exemple à ma soeur, un jour (l'écharpe de portage que j'ai tant aimée!)

 

Les grossesses, c'est bien fini!

Repost 0
Published by jimilie.over-blog.com - dans Enfants
commenter cet article
22 mai 2011 7 22 /05 /mai /2011 21:55

coiffure.jpgPremier rencez-vous chez le COIFFEUR pour princesse-Naska!

Elle a été à l'aise comme un poisson dans l'eau, feuilletant les magazines et faisant la belle devant le miroir.

Elle est ressortie avec une franche et juste les pointes en moins. J'aurais aimé couper plus court, aux épaules, mais Jimmy est un grand conservateur que l'idée du changement fait frissonner. Donc, ménageons l'homme, n'insistons pas.

C'est juste que ses cheveux longs s'emmêlent facilement et que le démélage du matin est une séance de torture. Pauvre choupette!

Pour y remédier, on lui tresse les cheveux le soir, l'idée étant d'éviter qu'ils ne fassent une grosse pelotte sur l'arrière de son crâne à cause du frottement.

J'ai regretté aussi que la coiffeuse, faisant du zèle, sorte son fer à friser et passe 30 minutes à faire des anglaises, sèche-cheveux à l'appui, à Naska.

Alors qu'elle en a naturellement. Et que le sèche-cheveux plus la brosse-rouleau, sur ses cheveux si fins, je ne suis pas convaincue que ça ait été la meilleure idée du monde...

Pendant que son papa lui disait que oui, elle était belle, j'ai été faire des emplettes chez Claire's. Je lui ai choisi des barettes multicolores, et puis des petites fleurs et papillons à pincer dans les cheveux.

Et un collier à perles de bois en forme de papillons.

Ne riez pas, c'est a-do-rable!

 

Evidemment, si elle porte le tout ensemble, avec en plus sa robe de "fée des fleurs", ça fait un peu "barbie-magic-fairy".

Mais ça lui va si bien!adada.jpg

 

Niveau éducation, la seule difficulté notable de ces derniers temps, c'est un problème de sieste de Léonie.

Léonie hurle de désespoir quand on la couche pour la sieste. Ce qui empêche évidement Naska de dormir. Du coup, personne ne dort!

Aujourd'hui, j'ai décidé d'appliquer la même méthode que quand elle se réveillait la nuit sans raison : la laisser pleurer. Il faut qu'elle comprenne, cette choupette, que quand on n'a même pas encore 6 mois, on fait la sieste après le déjeuner. C'est comme ça. Quand tu seras majeure, tu feras ce que tu voudras ma chérie, mais en attendant c'est moi qui commande.

Autant à minuit, réveiller Naska n'est pas bien grave, car elle se rendort aussitôt, autant à 14h, c'était plus génant. Du coup, pas de sieste pour Naska. Aujourd'hui, j'ai couché Léonie à 14h, et Naska est restée avec nous.

Donc à moins d'un miracle, c'est le début de la fin des siestes de ma grande!

Mon objectif, en laissant Léonie pleurer dans son lit, c'est de lui faire comprendre qu'après déjeuner, c'est sieste, un point c'est tout. Il faut qu'elle prenne ce rythme, qu'elle s'y habitue. Elle a tellement l'habitude de passer la journée près de nous, le week-end, que l'épisode "dépôt dans le lit" lui parait scandaleux. On va donc l'habituer dans l'autre sens.

 

Mercredi, elle aura 6 mois, cette chipie...

Repost 0
Published by jimilie.over-blog.com - dans Enfants
commenter cet article
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 22:36

leonie03.JPGDéjà bientôt 6!

Qu'il est difficile à ratrapper, ce retard! Plus on tarde, plus les évènements s'accumulent!

 

Pour ses 4 mois, Léonie a trouvé son pouce.

Elle a abandonné la tétine, pour mon plus grand bonheur. Elle a son caractère, cette crapule.

Le matin, c'est 5h30. 6h si j'ai de la chance.

Un biberon, un câlin, un change, et je la couche dans son transat avant de retourner me coucher. Parfois elle trouve son pouce et s'assoupit ; parfois elle gazouille ; parfois elle appelle et pleure de ne trouver personne pour lui répondre.

Elle gigote, elle rit aux éclats... et elle accapare sa maman.

A tel point que Naska n'a pas manqué de le sentir.

Elle a l'air de se dire "mais qu'est-ce qui lui prend, à ma maman, de passer tant de temps à faire des bisous à ce bébé?!"

naska01.jpgPour les 4 mois de Léonie, Naska a passé une semaine difficile. C'est un moment ou MA maman, donc la grand-mère des petites, est venue passer un week-end avec nous.

Un enfer.

Naska a passé 24 heures à hurler, à se débattre, à trépigner. Rien ne l'apaisait. Ni les jeux, ni lire une histoire, ni chanter une chanson, ni faire un câlin, ni regarder un dessin animé, ni aller se promener, ni aller au manège, ni aller au toboggan, ni même les bonbons.

Elle ne voulait rien ; elle voulait tout.

Elle ne voulait personne ; elle ne voulait surtout pas être seule.

 

Une nuit, à 1h30 du matin, je l'ai entendue hurler dans son lit. Jimmy était en déplacement pour le boulot.

je me suis précipitée, pensant qu'elle était tombée.

Non.

Elle voulait un biberon et des dessins animés. Maintenant.

Naska ma chérie, je t'aime, mais il n'en est pas question. C'est la nuit, tout le monde dort, même maman. Il faut dormir toi aussi.

Hurlements, caprice, colère.

Les cris ont réveillé Léonie, qui, de surprise et mal réveillée, se met à pleurer elle aussi.

Naska chaton, il faut te coucher. Tu veux une chanson?

Non, elle veut des dessins animés. Pas question.

Je la couche, elle se lève. Je la borde, elle descend du lit. Je n'ai pas envie de la fesser. Je n'ai pas envie de la forcer. Alors je quitte la pièce et referme la porte derrière moi.

naska02.jpgJe l'entend crier de plus belle, mais je ne me retourne pas, me remets au lit, et coupe le son du baby-phone. Je la retrouverai certainement sur le tapis demain matin, malade car elle aura pris froid? Tant pis. Je ne peux pas la ligoter dans son lit!

Le lendemain matin, je l'ai trouvée endormie, dans son lit, sous sa couette. Heureusement qu'elle a su se recoucher toute seule...

 

Ça a duré 4 jours, et puis c'est parti comme c'est venu.

 

Et puis un mois a passé.

Et Léonie a eu 5 mois. C'est passé inaperçu sur ce blog, mais je n'en ai pas perdu une miette!

 

Pour ces 5 mois, Léonie a appris à se retourner sur le ventre. Quelle liberté, que de dominer son corps et de parvenir à le bouger comme on l'entend!

ou presque!

Car une fois sur le ventre, ça demande un effort, que de garder les épaules et la tête dressée, pour regarder passer le chat ou sourire à papa. Alors y'en a vite marre. Alors il faudrait se remettre sur le dos, mais comment faire?

C'est ainsi qu'à 5 mois, Léonie a appris à se tourner sur le ventre... puis à se débattre à pleurer de désespoir jusqu'à ce qu'une bonne âme vienne la remettre sur le dos. Où elle s'agite, telle une tortue sur sa carapace, et se remet sur le ventre. Et ainsi de suite.

leonie04.JPGA 5 mois, Léonie a découvert que ses mains servent à atrapper des trucs et à les mordre. C'est valable pour le doudou, mais aussi pour les nounours, les vêtements, ses orteils, les doigts de maman, les cheveux de maman, le nez de maman, le biberon, les jouets de bain, la cuillère...

Oui car à 5 mois, Léonie a aussi découvert la diversification alimentaire. Elle prend désormais un demi petit pot de fruits au goûter, et un demi petit pot de légumes le midi. En plus du biberon.

Mais le biberon vient après, car sinon elle n'aurait plus faim pour le petit pot!

Naska aime tourner autour de moi pour réclamer des cuillères de compote, et jouer au bébé. Elle aime m'aider à donner le biberon aussi ("doucement, n'appuie pas!") mais elle n'aime PAS DU TOUT partager ses jouets.

"A MOI!" dit elle fermement, en éloignant de sa petite soeur tous les jouets que cette dernière tente de déguster.

 

Naska ma chérie, tu découvres les joies de la propriété, et du partage.

Ce n'est que le début...

Repost 0
Published by Emilie - dans Enfants
commenter cet article
25 février 2011 5 25 /02 /février /2011 09:42

3bougies.jpg25 février, 3 mois pour ma Léonie-Jolie.

 

Ça y est, la chambre de Naska est désormais aussi ta chambre. Nous avions peur que tu la réveilles la nuit, avec ton rythme encore irrégulier, mais nous avons décidé qu'il était temps que tu cesses d'être "en transit" dans la nôtre. Nous avons donc retrouvé notre lit (et notre confort!).

Malheureusement, tu ne dors plus très bien. Oh, ce n'est pas la faute de la chambre, du lit ni de Naska.

Mais ce troisième mois est le dernier de mon congé maternité, de ma présence à la maison et de ma sérénité. Bientôt, dans quelques jours, je reprendrai le travail. Je vais te déposer chez la nounou avec Naska, tous les matins, et ton papa viendra te chercher le soir.

Ça se passera bien, tu verras. Naska adore Nouria, et je sais qu'elle est gentille et s'occupera bien de vous.

Mais ça ne sera pas pareil. Plus de sein, elle te donnera des biberons.

J'ai commencé à t'habituer, ces dernières semaines. Tu y arrives de mieux en mieux. Je peux te regarder et t'embrasser lorsque tu bois au biberon, heureusement!

Peut-être que nous parviendrons à garder une tétée par jour, celle du matin? Et avec de la chance, celle du soir? Mais ça, je ne peux pas en être sure, car le retour au travail ne va pas me laisser rentrer aussi tôt que je l'aimerais.

 

Tes cheveux poussent, ils sont bien longs et font plein de touffes difficiles à coiffer, qui te donnent des airs de punkette, de Tintin ou de Riquet à la Houppse. J'aime les caresser, ils sont tout doux!

Tu es toute rondouillette, un vrai petit gigot de 5 kilos, avec la peau toute parfumée et tout douce, et des plis à câliner sur le cou, les bras et les jambes. On te mangerait.

Tu souris, tu observes, c'est rigolo de jouer avec toi et de partager tes sourires. Tu n'aimes pas trop le bain, contrairement à ta soeur. Vivement que tu sois assez grande pour partager ses jeux et découvrir les plaisirs de l'eau!

 

Enfin, tu adores ton doudou et ta tototte. La journée, ils ne te quittent plus. Tu as toujours l'un ou l'autre à la bouche. C'est rassurant pour moi, de savoir qu'en mon absence, chez la nounou, tu auras toujours ce Doudou, ce repère, auquel te raccrocher.

 

Je t'aime le plus fort du monde, "jusqu'à la lune et retour", comme on dit. A tel point que j'envisage même un congé parental, peux-tu y croire?!

 

3 mois, 1/4 d'année! Encore 3 fois tout ce temps passé ensemble, et tu auras un an. Grandis tranquillement, ma chérie, profite de chaque instant!

Je t'aime!

 

sistersisters2.jpg

Repost 0
Published by Emilie - dans Enfants
commenter cet article
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 11:16

Bilan de la nuit passée :

minuit 30, Léonie se réveille et pleure.

Je me lève, vais la voir, lui fait des caresses à travers la turbulette, et lui chuchote "Léonie ma chérie, ce n'est pas le matin. Tu auras un gros câlin quand ce sera le matin. Maintenant il faut dormir, ma chérie. Je t'aime fort!"

Un bisou à Naska qui dormait, et retour dans mon lit.

Léonie a pleuré un peu, mais ça ne m'a pas dérangé parce qu'on a coupé le son du babyphone (mais si le bébé pleure trop fort, le babyphone bippe, donc ne vous inquiétez pas : je n'ai pas "abandonné" ma fille à sa détresse!).

 

En fait si, j'ai abandonné Léonie à ses appels, et Naska aux pleurs de Léonie.

Mère indigne puissance 2, alias Mère Indigne².

 

Il n'empêche, j'ai dormi comme une morte jusqu'à 6h30, quand elles se sont réveillées de nouveau.

Impossible de savoir si Léonie a eu un second réveil nocturne entre minuit et 6h.

Mais moi en tous cas, j'étais aux abonnés absents.

 

Bin ça m'a fait du bien!

Ce soir on remet ça.

 

Vive le dodo!

Repost 0
Published by Emilie - dans Enfants
commenter cet article
22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 08:32

Il y a un mois, ma Léonie dormait de 20h à 4h. Et j'attendais avec impatience qu'elle dorme jusqu'au matin.

"C'est pour bientôt", me disais-je, "et tant mieux puisque je reprends bientôt le travail".

 

Je me souviens de noël 2008; nous étions à Saint Jacques avec Naska et mes grands-parents, et elle dormait toute la nuit. 19h-7h.

Ce qui était bien confortable.

 

Et bien Léonie aura 3 mois dans 3 jours, et elle ne fait plus du tout ses nuits.

 

Elle est couchée à 19h, et dort sans pleurer (comme quoi, elle est fatiguée!).

Puis elle se réveille à 2h du matin. Puis à 5h. Puis à 6h30. Puis à 7h30.

J'en peux plus.

J'ai sommeil.

Je reprends le boulot dans 10 jours, et ma fille a décidé de ne plus faire ses nuits.

 

Mais c'est quoi ton problème, Léonie?! Qu'est-ce qui ne va pas, qui t'ôte le sommeil?!

Repost 0
Published by Emilie - dans Enfants
commenter cet article
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 22:02

Le soir, lorsque nous couchons les filles, je reste un peu dans l'obscurité pour finir la grosse tétée pré-dodo avec Léonie. J'en profite pour chanter des berceuses, tout doucement, à Naska qui est allongée juste là, dans son lit de grande.

 

Ce soir, Léonie pleurait après que j'aie quitté la pièce.

Je suis revenue lui offrir un dernier câlin, et j'ai chanté un peu. Naska, adorable crapule qu'elle est, a mimé les paroles.

- "Quand la Marionetteuuu, penche un peu la têteuuu" --> LA TÊÊ! LA TÊÊ (s'écrie Naska en se touchant le crâne)

- "On dirait qu'elle veut dormir, il ne faut plus la tenir" --> DO'MI! DODO!

- "Il faut la bercer tout doux tout doux" --> TOUDOU DOUDOU!

- "Sur tes deux genouux" --> NOUNOU (dit-elle en tapant du plat de la main sur ses genoux)

 

'Oui Naska, mais il faut dormir, maintenant.'

Je lui fais un nouveau câlin, je recouche Léonie, et je quitte de nouveau la pièce.

A demain mes amours...

 

De retour dans le salon, j'entends via le babyphone que Léonie s'est remise à pleurer.

Et par dessus...

LALALAAAA LA LA LÉ-NIIIIIIIE, LALA LA LA

 

Naska chante.

Naska chante une berceuse à sa petite soeur qui pleure.

 

C'est plus braillé que chanté, c'est sans air ni paroles, mais c'est une berceuse de Naska pour Léonie.

C'est vraiment adorable.

 

Je vous aime, mes amours, si vous saviez combien! Il n'y a pas de mots...

Repost 0
Published by Emilie - dans Enfants
commenter cet article

Lilypie - Personal pictureLilypie Kids Birthday tickers

 

Lilypie - Personal pictureLilypie Kids Birthday tickers

Recherche

Jimmy, Emilie et leurs enfants

Destiné à la famille, vous y trouverez l'actualité de la petite famille Goudin-Lopez, organisée par catégories. Des histoires de bébés,  de couture, de déco, de patchwork, de cuisine (mais pas trop) et plein de photos. Pour vous tenir au jus!

On vous embrasse, bonne visite!

La Jimilie's Family.

portrait_naska.jpg

Naska

Née le : 01 octobre 2008
astro : Balance
Yeux : bleus ; Cheveux : blonds
Parrain : Thibault&Emeline
Marraine : Emilie&Patrick

*~~*0*~~*

portrait_leonie.jpg

Léonie

Née le : 25 novembre 2010
astro : Sagittaire
Parrain : Edouard&Peggie
Marraine : Jeanne

 

Le livre Naska

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Liens