Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 janvier 2015 1 05 /01 /janvier /2015 15:35

201

Et bonne année bien sûr! Alors... Des résolutions pour 2015: 1- perdre 5 kilos. (= plus de légumes, moins de féculents, plus d'escaliers, moins de fringales de 18h) 2- ici, une résolution dont je ne peux parler qu'en MP. Contactez-moi si vous souhaitez m'encourager. 3- Lire plus. Écrire plus. Dessiner plus. Coudre plus. C'est toujours pourri, les résolutions. Et en même temps, tant qu'on n'en prend pas trop et qu'on reste réaliste, c'est une saine impulsion, je trouve. J'aurais aimé écrire des choses marrantes du genre "jouer plus de musique avec des ustensiles cuisine" mais mes amis sont meilleurs à ça (et ça fait leur charme).
Repost 0
Published by jimilie.over-blog.com - dans Au jour le jour
commenter cet article
26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 19:29

Pink+panther+to+do+list

SHORT TERM

- Une jupe sur le patron que m'a gracieusement offert Sakiko Jones. Le patron de la jupe violette qu'elle porte dans cet article. J'avais justement un coupon de tissu 150x150, donc, y'a plus qu'à. Jimmy m'a fait remarquer que ça serait la première fois que j'allais me lancer dans la couture d'un *vrai* vêtement. (Comprendre "pas d'un truc de GN").

- Un article de Blog sur mes récentes lectures.

- Finir un bouquin, commencer un autre bouquin (et ainsi de suite). (alias "redonner à la lecture ses lettres de noblesse dans mon quotidien")

- Participer au concours de nouvelles de la bibliothèque de Meaux.

- Rédiger deux nouvelles pour J'Aime Lire (avec des illustrations?)

- Faire des dolls (poupées en pixels) pour les copains.

- Préparer les costumes de la carte de voeux.

 

MIDDLE TERM

- Travailler sur le GN SILO avec Jimmy

- Mettre en page/rédiger le livre-souvenir du GN Saint-Lys
- Ecrire un roman historique-dramatique-inspiré de faits réels, se déroulant dans les années 50. Y'a un ENORME travail de documentation à effectuer, et je ne sais pas bien par où commencer. Mais je VEUX faire ce projet.

 

LONG TERM (Jamais?)

- Le roman dont vous êtes le héros Cthulhu
- Ecrire le GN "just married" (contemporain trash) et le GN "Belladones" (renaissance à chouine). 

Observation : beaucoup de projets autour de l'écriture... Je crois que ça me manque. Je constate aussi que je me lasse un peu d'écrire "pour rien" (pour le GN, ce qui reste toujours en cercle fermé ; pour moi-même...) et que j'ai envie de sortir de ma coquille et d'affronter le Monde et les Editeurs.  C'est un défi à moi-même : en suis-je capable? J'ai du plaisir à rédiger 500 pages de fiches de perso ; et je crois que les joueurs ont du plaisir à me lire (ou alors, ils m'ont menti)... Et si c'était possible? Ecrire un livre?

 

Objectif subsidiaire : publier une nouvelle chez J'Aime Lire tant que mes filles y sont abonnées. Ça me laisse quelques années (3 ou 4) devant moi pour y parvenir!

 

Au boulot!

 

Mais d'abord, voyons si j'ai de nouvelles notifications sur facebook.

procrastination-1

Repost 0
Published by Emilie - dans Au jour le jour
commenter cet article
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 10:34

A Gérard Géraldine

Je t'ai repérée près de la porte du garage, il y a déjà plusieurs mois. Dans un coin poussiéreux. J'ai envisagé de me débarasser de toi sans autre forme de procès, mais ma curiosité m'a retenue. Okay, tu es grosse, moche, noire et poilue.  M'enfin ce serait du racisme pur, et du délit de faciès, que de te comdamner sur ces seuls critères. 

Alors j'ai été sur google. Et sur wikipédia. Et j'ai tout appris sur toi : tu t'appelles Tégénaire, mais comme on est partis pour cohabiter, j'ai décidé de t'appeler Gérard.

Tu ne peux faire de mal qu'à une mouche1.

Tu es innofensive pour l'homme1.

Tu chercheras à fuir plutôt qu'attaquer1.

Tu es un redoutable prédateur pour les insectes de maisons1.

Et, pour citer un ami, "plus elles sont grosses, plus elles sont placides, c'est comme les vaches"2.

Alors j'ai décidé de te garder en vie. Parce que tu hésiteras toujours à me mordre, et que tu boufferas sans vergogne tous les salopards de moustiques de la maison, qui eux ne sont ni gros, ni placides, et me mordront sans hésiter (les salauds). En bref, finalement toi et moi, on travaillait pour la même cause. Mort aux moustiiiiques!

J'ai appris aussi que tes confrères qui se promènent dans la maison sont des mâles à la recherche d'une femelle. Vous faites ce que vous voulez hein, vous êtes des adultes consentants. Mais je ne veux pas les croiser. Tu invites qui tu veux dans ton pieu, Gérard, mais je ne veux rien avoir à faire avec tes conquètes! Sortez la nuit, et soyez discret. Ah et si, encore une chose : il y a deux trois endroits INTERDITS sous peine de mort immédiate par coups de semelle : ma chambre, ma salle de bain, mes chaussures.

Gérard semblait l'avoir compris. Je passais lui rendre visite tous les jours, constatait qu'il se tenait tranquille dans sa grande toile près de la porte du garage, à un endroit où les chances de mettre la main par accident étaient proches de zéro. Il ne me dérangeait donc pas, et je constatais tous les jours avec satisfaction qu'il y avait des bébêtes, des moustiques et des machins à 6 pattes plein son garde-manger. Bon boulot Gérard! Tant qu'il y aura des moustiques dans ta toile, tu resteras en vie dans mon garage.

Et puis, hier, je ne t'ai pas vu dans ta toile. La lumière au plafond n'éclairant pas bien ta toile, j'ai ouvert la porte du garage pour profiter de la lumière du jour. Ah te voilà, caché dans un coin de la porte, je ne t'avais pas vu.

Mais c'est quoi sur ta toile?

Gérard, ou plutôt, devrais-je dire, Géraldine.

Géraldine, nous avions un accord. Pas de promenades dans les trois zones interdites. je ne veux rien avoir à faire avec tes conquètes. Je te tolère parce que j'ai fini par trouver ta nuisance inversement proportionnelle à celle des moustiques. Et surtout, je te tolère TOI parce que tu es toujours restée dans ton recoin, innaccessible à la main, discrète, tu as su te faire oublier et ne jamais, jamais envahir mon espace. Je pensais qu'il était clair entre nous qu'une intrusion dans MON ESPACE, à savoir le reste de la maison, était un crime contre mon humanité, passible de la peine de mort avec sentence immédiate. (voire, avec lance-flamme et napalm).

Géraldine, tu m'as trahie.

Félicitation pour la naissance, hein. Pondre 150 chiards, bravo. J'en n'ai pondu que deux et je ne tenterai pas le troisième. Ça été douloureux pour chacun de mes petits. Alors une ribambelle comme je vois sur ta toile, je n'ose imaginer le processus. Belle performance.

Mais ça ne va pas être possible.

150 tégénaires dans ma maison, c'est non. Même si ce sont tes petits et que tu me promets de les élever comme il faut, de leur enseigner les valeurs que nous avons toujours partagé, comme la discrétion et la chasse aux moustiques. Pour l'instant ils sont tout minus, environ 2 mm chacun. Ils ne prennent pas de place. Ils ne font pas un bruit. Mais ils grandiront, et ils partiront à la conquète de l'Espace pour s'y établir. MON ESPACE.

150 toiles dans MON garage, dans MA Maison, dans MA Salle de bain, MA chambre, MES chaussures. Non.

Non, non, non.

Cette trahison, Géraldine, a sonné le glas de notre fructueuse collaboration.

Repose en paix, créature infernale, toi et ta monstrueuse progéniture à huit 1200 pattes.

Adieu.

 

Emilie

PS : les autres tégénaires qui êtes en planque dans d'autres recoins de MON ESPACE, que cela vous serve d'avertissement. Je serai sans pitié, je vous traquerai toutes et tous, et je vous exterminerai, jusqu'au dernier.

1 : source : http://fr.wikipedia.org/wiki/T%C3%A9g%C3%A9naire_g%C3%A9ante

2 : source : http://enfantdegeeks.wordpress.com/

Repost 0
Published by Emilie - dans Au jour le jour
commenter cet article
1 juin 2014 7 01 /06 /juin /2014 21:20

Salut Lecteur, si tu es là.

Je viens de faire une mise à jour du blog et des albums photo.

La pertinence de ce blog est inversement proportionnelle à mon addiction à Facebook. Comme des vases communicants, exactement.

Sauf que, Facebook c'est immédiat, on a des tas de commentaires et on "touche" les 350 connaissances de sa liste de copains. C'est séduisant. Plus facile, plus rapide, plus puissant... Comme le côté Obscur!

Il te faudra résister, jeune padawan. Le blog, c'est rédiger des articles. Mettre en forme les images. Trouver du contenu. C'est lent, c'est laborieux, et personne ne le lit. Aucun intérêt.

Bin moi j'aime bien quand même. Et j'en ai un peu marre des statuts éphémères de Facebook.

J'ai envie de parler de jardinage autrement qu'en postant une photo de ma pioche toute neuve, qui appelle à elle seule des commentaires par dizaines. Je trouve que Facebook, c'est trop facile. C'est de la paresse. Reine de la procrastination que je suis, j'ai abandonné le blog pour poster sur le réseau social des statuts ou des photos. Même plus besoin de légende. Trop fastoche. Mais trop fragile aussi. Aussitôt posté, aussitôt oublié, noyé dans le flux.

Dommage.

Il est temps de tamiser tout ça. 

Alors j'ai fermé mon compte facebook, un petit mois. Ça a été frustrant de ne plus accéder aux photos des copains, et de ne plus savoir comment les contacter quand on a besoin d'une réponse genre, "tout de suite". Ça a aussi été une sorte de soulagement de se dire "bon bon bon, que vais-je faire... rien sur l'ordi... Tiens, je vais prendre cette BD délaissée sur mon étagère depuis des années et la relire."

Puis j'ai réouvert mon compte, mais sans photos. Alors me revoilà. Salut le blog.

Je suis toujours sur Facebook, le contact y est plus efficace et plus immédiat pour toutes sortes de choses indispensables. Mais pour le contenu, je vais faire en sorte désormais de le mettre ici.

A bientôt alors, providentiel lecteur!

PS : je poste le lien vers cet article sur Facebook. Evidement!

Repost 0
Published by Emilie - dans Au jour le jour
commenter cet article
22 mai 2013 3 22 /05 /mai /2013 17:28

Je me demande tous les jours comment gérer le rapport quotidien à la religion dans la vie de tous les jours de mes filles. Notez la subtilité de la formule. Je ne me demande comment leur enseigner le cathé, ou comment ne pas leur enseigner le cathé. Je me demande exactement la combo des deux : "comment leur enseigner la religion sans en faire des chretiennes".

 

Mon expérience perso (que je crois la bonne, évidemment, sinon je ferais en sorte d'y remédier) est la suivante.

Je suis issue d'une famille classique sans être traditionnelle. On faisait la crèche et on allait, si on voulait, à la messe de minuit, de Pâques, ou la messe de quand on voulait, mais sans contrainte. Mes grands-parents ont reçu une éducation catholique, et je pense qu'ils sont chrétiens, sans être très pratiquants.

Par exemple, je ne crois pas qu'ils aillent à la messe, sauf cas particuliers, mais je sais qu'ils sont pro-mariage-pour-tous. je crois que c'est une question de tolérance, et de ne pas adopter une position basée sur le rejet.

 

Ma maman est tiède sur la religion, plutôt oeucuménique, souhaitant que "ses enfants adoptent la foi/l'absence de foi qu'ils veulent" et constatant que ses enfants adopteraient en fait forcément la foi qu'ils auront reçu dans leur éducation, donc catholique soft.

Elle a donné des cours de cathéchisme.

Je lui ai demandé il y a quelques années si elle croyait vraiment à un barbu assis sur un nuage ; elle m'a répondu que bien sur que non. Que la foi, c'est plutôt un état d'esprit. Croire en quelque chose de meilleur, remettre en question son rôle dans le monde et dans l'univers. Dieu n'est pas un bonhomme avec une barbe blanche, c'est plutôt l'idée d'un monde, d'un tout, tellement grandiose, dont nous ferions partie. Elle n'a probablement pas  dit ça, mais j'en ai compris que peu importe la religion, ce qui compte c'est d'avoir la foi, dans le sens : faire partie d'un tout, faire partie du monde, et agir avec respect envers ce qui compose ce monde (les hommes, la nature, le passé, le présent, le futur, tout ça).

 

Quand j'étais, j'ai demandé à aller au cathé, parce que mes copines de classe, en particulier celles qui étaient très bonnes élèves, y allaient aussi.

Maman m'a inscrite à la paroisse de la ZUP, la zone d'urbanisation prioritaire, remplie de gens de toutes les couleurs et de milieu plutôt modeste. Le prêtre, pour ce que je m'en souviens, était vraiment sympa. Elle ne m'a pas inscrite à la paroisse où allaient mes camarades de classe bonnes élèves, parce que c'était un vieux curé qui je crois, était un peu réac. Je pense qu'il était du genre à enseigner qu'il faut croire dur comme fer à un barbu sur un nuage, alors que celui de la ZUP enseignait plutôt "aimez-vous les uns les autres".

J'ai demandé à être baptisée, j'ai demandé à faire ma première communion.

j'ai pris des distances avec l'Eglise par inatention, en devenant ado j'ai juste omis d'y aller.

 

A 15 ans, j'ai été scolarisée aux Etats-Unis, où j'ai été confrontée d'un coup, et sans m'y attendre, à la quantité incroyable de sectes chrétiennes diverses, et à leur extrémisme agressif. On a essayé, à même le lycée, de me convertir à la foi Baptiste, à la foi Mormone, à la foi catholique romaine, et j'en oublie. Plus mes camarades, des jeunes filles de mon âge, m'expliquaient que j'irai en Enfer si je ne me convertissais pas à leurs croyances (puis Natalie la mormone me prennait à par pour me dire de ne pas écouter Amanda, que l'Enfer n'existait pas, que ELLE avait la vraie foi), plus je me suis demandé comment pouvait-on adhérer à ce ramassis de conneries.

J'ai découvert, et ça a été un choc, qu'on enseignait le créationnisme dans certaines écoles. Ça m'a paru un acte d'une gravité extrème. je croyais, jusque là, que la Bible était un ensemble de paraboles, des contes philosophiques pleine de symboles. Dieu n'a pas *vraiment* créé la terre en 6 jours et l'homme avec de l'argile. C'est une question d'énergie, de physique, de métaphysique, d'éléments se combinant les uns avec les autres, et tout est né à partir de presque rien, et les animaux comme les hommes sont le fruit d'une évolution si complexe qu'elle échappe encore à la science, etc etc.

 

Plus on m'a sermonnée sur l'ancien testament comme vérité absolue, plus j'ai été convaincue que c'était grave, et plus j'ai perdu la foi.

Les seules fois, aujourd'hui, où j'en appelle à Dieu, ce sont dans des moments de très grand désespoir, où je me sens si démunie face à quelque chose que je vais mettre un cierge dans une église parce que ça me réconforte. Une amie a failli perdre son bébé lors de l'accouchement, je suis restée 3 jours sans nouvelles, la peur au ventre à l'idée de l'horreur qu'elle devait vivre si son enfant devait être mort-né. J'ai allumé un cierge pour elle, parce que je ne pouvais juste pas rester là à me ronger les ongles et à angoisser. Ça m'a apaisée, sans doute parce que j'ai mis mon angoisse dans la bougie et dans cette église plutôt que de la conserver nouée au creux de mon ventre. Non, je ne crois pas qu'un bonhomme sur un nuage se soit penché sur mon cas pour m'apaiser.

 

Le ramassis de conneries que font les hommes au nom de leur dieu (chacun le sien) m'ont fâchée avec la religion de manière définitive. J'ai cessé d'être oeucuménique, parce qu'en fait, aucune religion n'encourage à ce mode de pensée là. Elles sont toutes fermées, enfermées dans leurs dogmes, ayant décidé arbitrairement que dieu était un barbu avec un turban, un barbu sans turban, un éléphant bleu (avec turban), ou que sais-je. On ne peut pas être chrétienne sans croire en Dieu. Je ne crois pas en Dieu. Je crois que Jésus a existé, et d'ailleurs je trouve le nouveau testament plutôt sympa. C'est lui qui parle de pardonner, de ne pas juger, de non violence, de tolérance, étou étou. Constater qu'il y a autant d'imbéciles pour porter des pancartes "Jesus hates fags" m'a facilité la prise de distance. Par contre, je ne crois pas qu'il soit le fils de Dieu, je ne crois pas à la virginité de Marie, tout comme je ne crois pas au père noël ni aux licornes.

Je ne suis donc pas bienvenue chez les chrétiens, et pourtant je pense qu'il doit y en avoir, quelque part, qui trouvent une sérénité dans une certaine forme de religion.

Ce que je vois aujourd'hui, dans les religions, c'est juste de la haine et du bourrage de crâne.

 

J'ai lu chez Ken Follett, dans "Un monde sans fin" (que je n'ai pas aimé, d'ailleurs), cette phrase d'un des personnages. C'est une fille qui soigne des malades, vers la fin du  moyen-âge, et qui déclare quelque chose du genre : "s'il existe une multitude de remèdes à une même maladie, alors aucun ne fonctionne. S'il y avait un remède efficace, il aurait rapidement été adopté et transmis."

Cette phrase s'applique merveilleusement au concept de Dieu.

S'il existe une multitude de religions/dieu, alors aucun n'existe. S'il y avait un vrai dieu, il aurait rapidement été adopté et transmis.

A la lumière de cette petite phrase, pourquoi Yahvé serait-il plus réel que Ganesh, Odin ou Zeus? Il y a des fanatiques de Dieu, comme il y a eu des fanatiques d'Odin, qui ont fait couler du sang à sa gloire et en son honneur. Alors quoi? En quoi les arguments des musulmans aujourd'hui seraient-ils plus fondés que ceux des hindous?

 

Néanmoins, à la lumière de mon rejet envers les religions, aujourd'hui, je me demande quoi enseigner à mes filles.

La chrétienté est un pillier de notre culture occidentale. Les églises sont partout. Les représentations de Jésus et de Marie aussi. On a un jour ferié à Noël, à Pâques, à l'Ascension, à la Pentecôte, à l'Assomption et à la Toussain (vive la laïcité, tiens) ! Je fête noël à la maison, sans crèche, mais avec du saumon fumé et des cadeaux... N'est-ce pas le sommet de l'hypocrisie?

Je n'ai pas le courage de mettre une crèche, déjà parce que je suis en plein rejet de la chrétienté, mais aussi parce que je ne sais pas comment l'expliquer à mes filles. "Alors Jésus, c'est un monsieur qui a enseigné aux gens à s'aimer les uns les autres. On raconte qu'il est le fils de Dieu mais c'est des bêtises parce que Dieu n'existe pas, mais c'est quand même important de connaitre le contexte. Il est né il y a environ 2000 ans, il a été crucifié à 32 ans, et il a enseigné beaucoup de choses très intéressantes à propos de tolérance et d'amour de son prochain, mais il parlait aussi beaucoup de Dieu, ce qui m'enquiquine pour vous lire le nouveau testament."

 

J'aimerais bien que mes filles connaissent la bible, l'Eglise, tout ça, mais qu'elles ne se mettent pas à des bondieuseries. Je ne peux pas les inscrire au cathéchisme parce que si elles tombent sur un curé qui leur enseigne que "aimez vous les uns les autres mais pas les pédés", je vais être fâchée.

De même s'il leur enseigne "ne faites pas de mal à autrui sinon vous irez en enfer" (parce que avoir une vie juste, parce qu'on a envie, non? Faut forcément que ça soit sous la menace? Ah bravo.)

De même s'il leur enseigne "le nouveau testament est un ensemble de textes sur lequel a été fondé toute notre société occidentale actuelle, mais mangez le corps du Christ et faites le signe de croix sinon le bonhomme sur le nuage sera pas content".

 

Bref, vous avez saisi l'idée.

Je me demande comment enseigner le cathé à mes filles sans leur bourrer le crâne avec le ramassis de méchancetés et de bêtises colportées par les curés aujourd'hui, sous couvert d'amour de son prochain (sinon c'est pas drôle).

 

Comme je ne vois pas comment faire ça,

Ça va finir en rien d'enseigné du tout, si ce n'est un athéisme militant, qui fera qu'aux final elles n'auront peut-être pas les éléments de religion nécessaires à leur compréhension du contexte culturel occidental qui m'a ammenée à la rejeter (la religion, suivez un peu) ; et donc qu'au final elles risquent d'y adhérer, ce qui me ferait mal. 

Enfin ça dépend dans quelle mesure, car je connais aussi des chrétiens très bien. Plein d'amour et de tolérance et de bon esprit et de bonne humeur et de tout ce qui est positif dans la foi.

Ma famille déjà, pour ceux qui sont chrétiens. Certain(e)s ami(e)s et relations, aussi.

 

Bref, je suis coincée.

Repost 0
Published by Emilie - dans Au jour le jour
commenter cet article
3 janvier 2012 2 03 /01 /janvier /2012 20:43

Alors je laisse derrière moi 2011, et son harcèlement moral, son licenciement abusif, sa procédure aux prud'hommes (et son heureux dénouement), mais aussi sa maison toute neuve, son code et ses cours de conduite, sa rentrée en maternelle, ses 30 ans, ses 1 an, ses séances de fitness infructueuses...
Et voici 2012!
Avec au programme :
- le permis! On y croit!
- perdre 10 kilos! On y croit!
- trouver du bonheur au boulot! On y croit!

- trouver de la sérénité à la maison! On y croit!

 

Mais aussi :

- des copains!

- du GN!

- des dessins!

- une nièce!

- deux mariages!

- une note de blog par semaine?

 

Alors à chaque changement de vie, un changement de fond d'écran. Je suis comme ça, attachée à mes fonds d'écran. Ils reflètent une humeur, un contexte, une envie du moment. Quand les choses changent de manière importante, j'en change.

 

Donc bye bye 2011, et ton fond d'écran (avec des tentacules!) de la talentueuse LOISH ...

 

2011

 

... Et bienvenue 2012, avec ton fond d'écran steam-Burton du stupéfiant Alexander Jansson.

2012

C'est trop beau. Je pourrais rester des heures à le regarder.

 

Qu'en dites vous?

Repost 0
Published by Emilie - dans Au jour le jour
commenter cet article
24 décembre 2011 6 24 /12 /décembre /2011 22:08

noel2012_09.jpg

 

Noël, ça se prépare!

Pas de calendrier de l'Avent cette année, mais je compte bien en fabriquer un avec elles l'an prochain.

 

En attendant, pour préparer noël en famille, que de choses à faire!

Noël, c'est festif, noël c'est l'arrivée du Père-Noël, Noël c'est l'occasion de faire plein de pâtisseries tous ensemble, Noël c'est l'occasion de se retrouver en famille.

A ce stade de mes doutes quant à la position à adopter vis à vis de la religion, pas de crèche... Et pas de petit Jésus. Je ne sais pas si c'est bien. Je ne sais pas si c'est mal. Je décide de ne pas trop me torturer à ce sujet.

 

Gifs%20Anim%E9s%20Noel%20%28141%29

 

Alors on commence avec l'esprit de fête et la préparation de la venue du père-noël!

 

Pour noël, la ville est en fête, illuminée, et il y a même des cadeaux qui se promènent dans les rues. N'est-ce pas Léonie?

noel2012_10.jpg

Pour noël, on a été voir le Père Noël sur la place. Naska lui a expliqué qu'elle a été très gentille, et elle a mis sa lettre dans la boîte. Ensemble, on avait découpé ses jouets préférés sur sa lettre. Et on l'a fait aussi pour Léonie!

 

dessinnoel01.jpgdessinnoel02.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelle surprise de recevoir une réponse quelques semaines plus tard!

noel2012_11.jpg

Le père-noël a même adressé à Naska une petite vidéo. Il a un problème de prononciation, il dit "NESSA" au lieu de 'NASKA". Mais c'est forcément à cause de sa grosse moustache!

 

Le jour de Noël, chacune a mis sa plus jolie robe.

Une vraie robe transylvanienne pour Naska, cousue à Sighisoara, en Roumanie, ville de naissance du Comte Dracula...

noel2012_01-copie-1.jpg(Avec les cheveux en macarons, comme la princesse Leia!)

 

... Et une délicieuse robe fraise, rouge à pois, offerte par Kay à Léonie.

065 - Léonie 13 mois

 

On prépare ensemble plein de friandises, pour que ça sente bon le biscuit tout chaud dans toute la maison...

064 - Naska 3 ans et 3 mois(Dans le prochain article, je mettrai toutes les recettes du Noël 2012, promis!)

 

Et enfin, le soir tombe! Après avoir grignotté plein de choses délicieuses, il est temps de se préparer à aller dormir. Car le père noël va passer! Naska lui a préparé un dessin, avec un verre de lait et un sablé en forme de coeur rien que pour lui.

noel2012_04.jpg

 

dessinnoel03.jpgElle a été aidée par son papa.

 

Et voilà le soir de noël! On lui lit l'histoire de Michka, le petit ours qui ne voulait plus être un jouet... Il fait tout noir...

Gifs-20Anim-E9s-20Noel-20-28237-29.gif

 

Et voilà le matin!

 

noel2012_05.jpgQue de cadeaux! Il y a des boites, des bonbons, des papiers de toutes les couleurs! Vite! Vite! Quel enthousiasme! Léonie ne sait plus où donner de la tête.

noel2012_06.jpg

graphics-christmas-gifts-983690.gif

 

Que d'émotions!

Parce que c'est noël, Naska a le droit de traîner toute la journée dans sa robe de princesse si elle veut. Mais il faut mettre un pull, Princesse-frileuse! Sinon, on a vite froid, en ce matin d'hiver! Ouf! Un chat, des biscuits, une robe de princesse, et nous voilà dans le canapé pour regarder le dessin animé que le père-noël a apporté. Quelle bonne journée!

noel2012_07.jpg

Gifs-20Anim-E9s-20Noel-20-28103-29.gif

 

Et demain, le 26 décembre, Mamisa arrivera d'Afrique où elle habite. Ce n'est pas souvent que Naska voit sa grand mère paternelle!

En attendant, elle digère tranquillement...

 

Et le prochain article sera consacré à ma cuisine de noël.

 

Joyeux noël!

Repost 0
Published by Emilie - dans Au jour le jour
commenter cet article
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 11:26

Coucou,

un message rapido pour dire qu'en ce moment je suis déborded.

Le déménagement, les 3h A/R pour aller et revenir du boulot, les virus des choupettes, les 3 GN à écrire pour hier.

J'ai oublié d'avoir une vie, en ce moment.

Ah pardon, c'est la vie que j'ai choisie... La maison avec le jardin, mais un peu loin du boulot ; écrire des GN, personne ne m'y oblige... Avoir deux enfants, c'est ma décision aussi.

 

Donc voilà, en ce moment j'ai la tête sous l'eau.

Urgence n°1 : gérer les virus des choupettes.

Urgence n°2 : boucler le Fräulein.

Urgence n°3 : changer de boulot, prendre plus près.

 

Et ensuite, je reviendrai.

Bises à tous!

 

PS : vous faites quoi pour noël? Vous êtes chez vous? Chez votre frangin? Chez mémé? Seuls? En famille? A la neige? A la mer? Au coin du feu? A quelle date vous faites le sapin? Vous Offrez les cadeaux le 24 au soir ou le 25 au matin? Racontez moi!

Repost 0
Published by jimilie.over-blog.com - dans Au jour le jour
commenter cet article
6 mars 2011 7 06 /03 /mars /2011 21:07

Pas envie d'en parler.

J'ai dans ma botte un article sur la maison (les fondations sont coulées!), un article sur un week-end "détente" dans un hôtel-spa luxueux avec les filles (apaisant, de surveiller Naska dans une piscine?!), un article sur une nouvelle recette piquée chez La Tambouille de Lolo (tatin de légumes), une nouvelle coupe de cheveux et des astuces pour avoir l'air moins boudinée dans mes tailleurs (des kilos sur la balance, des slips magiques!)...

 

...Et bien sûr, les nouveaux rebondissements du feuilleton de l'hiver : Emilie vs ze job from hell.

 

Mais ça, j'en parlerai quand ça sera fini.

En attendant, la peur au ventre, je vais me coucher.

Repost 0
Published by jimilie.over-blog.com - dans Au jour le jour
commenter cet article
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 08:42

L'heure du changement.

Dans une semaine, je retrouve Cruella et sa team.Et les dernières nouvelles du front ne sont pas très encourageantes! (Je n'ose pas trop en parler sur ce blog, qui est public. Et si elle tombait dessus?).

 

Mon stress n'a pas l'air de vouloir rester au repos. Lui aussi est revenu, encore plus puissant qu'avant. Ces jours-ci, je multiplie les réactions épidermiques : eczéma, acné, et même un oeil tout enflé sans raison apparente. Je me sens faible, j'ai des nausées, j'ai la tête qui tourne.

 

"Rien ne se passe jamais comme on le craint ni comme on l'espère". M'a dit une voisine.

Je m'y accroche, en me disant que ça ne pourra pas être si pire que ce que j'imagine. Je fais néanmoins mon cauchemar quotidien, chaque nuit un nouvel épisode inédit. La nuit dernière, pour la première fois sur l'écran de mon inconscient : Médusa, la sbire de Cruella, s'alliant à Ursula, ma remplaçante, pour me donner des ordres comme si j'étais une débutante. Alors que c'est MON POSTE. Et elle, elle me REMPLACE. Scrogneugneu!

 

Allez, reprise du boulot, nouvelle étape.

Déjà, cette semaine ma DoudouLéonie est en adaptation chez la nounou. J'en ai eu les larmes aux yeux quand je l'y ai posée ce matin. Pour le début, ça ne sera qu'une demie journée. Et dès lundi prochain, on commence toute la journée, pour de vrai.

 

Nouvelle étape, nouveau fond d'écran!

Voici pour m'inspirer jusqu'à nouvel ordre : un poulpe de Loish, une dessinatrice bluffante.

loish.jpg

 

Nouvelle étape, nouveau booty-shake!

A partir d'hier, reprise du régime!

Poids au compteur : 72,0 kg. C'est bien, c'est un chiffre tout rond, sans virgule, limite fait exprès pour faire une bonne ligne de départ.

Objectif sensé: 62,0 kg.

Objectif insensé : 60,0 kg.

Oui, deux kilos rendent un objectif au départ sensé tout à fait fantaisiste : parce que mon poids "naturel" est 62. C'est à dire qu'en faisant un effort, j'arrive "facilement" à descendre jusque là. Mais qu'une fois là, c'est des SEMAINES d'effort pour perdre 500 grammes, que je reprends instantanément au moindre écart. Pour rester à 60kg, ça signifierait alors "privation jusqu'à la fin de mes jours". Et ça, je n'y tiens absolument pas. Donc, 62 ce sera.

 

Méthode : mon régime qui marche chez moi. Supprimer les sucres. Plus de sucre, de pain, de farine, de blé, de pâtes, de semoule, de féculents en général. Nada. Virer aussi les fruits (trop sucrés) et les légumes sucrés (maïs, carottes, tomates) ou gras (petits pois, avocats). Plus de charcuteries, et éviter les viandes trop grasses.

Manger à volonté les autres légumes, au moins 3 différents par repas (crus, cuits, en conserve, frais, en salade, comme je veux) et à volonté des viandes maigres et du poisson.

 

Durée : disons... 2 mois? J'avais fait mieux, en avril 2009 : j'avais perdu 10 kilos en un mois afin de ne pas être totalement ridicule dans le rôle de la jolie Loÿse sur le GN Beauxbâtons.

 

Allez, on va essayer de ne pas trop déprimer et de surmonter son stress.

Et pour se donner du beaume au coeur, on pense à COUPAING, qui nous attend de pied ferme au bureau, prêt à faire les 400 coups! \o/

Repost 0
Published by Emilie - dans Au jour le jour
commenter cet article

Lilypie - Personal pictureLilypie Kids Birthday tickers

 

Lilypie - Personal pictureLilypie Kids Birthday tickers

Recherche

Jimmy, Emilie et leurs enfants

Destiné à la famille, vous y trouverez l'actualité de la petite famille Goudin-Lopez, organisée par catégories. Des histoires de bébés,  de couture, de déco, de patchwork, de cuisine (mais pas trop) et plein de photos. Pour vous tenir au jus!

On vous embrasse, bonne visite!

La Jimilie's Family.

portrait_naska.jpg

Naska

Née le : 01 octobre 2008
astro : Balance
Yeux : bleus ; Cheveux : blonds
Parrain : Thibault&Emeline
Marraine : Emilie&Patrick

*~~*0*~~*

portrait_leonie.jpg

Léonie

Née le : 25 novembre 2010
astro : Sagittaire
Parrain : Edouard&Peggie
Marraine : Jeanne

 

Le livre Naska

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Liens