Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 08:46

La question à débattre du jour : "quelle est la vérité sur le fait de mettre des chaussures d'occasion à un jeune enfant?"

 

Depuis la naissance de Naska, je n'entends que le même discours : "il ne faut jamais mettre des chaussures d'occasion à un bébé, elles ont été déformées par le bébé qui les a portées avant".

Voici pour illustrer mon propos un échantillon de conseils recueillis sur internet :

 

  • - http://www.123boutchou.com/chaussure_enfant.html : "N'utilisez pas des chaussures d'occasion, l'enfant précédent y ayant laissé son empreinte et l'ayant déformée à sa manière. "
  • - http://www.netenviesdebebes.com/0_3_ans/chaussure-bebe.php : "Bébé ayant sa propre évolution et physionomie, il est déconseillé d'utiliser des chaussures d'occasion déjà portées par le grand frère, le cousin ou achetées sur les sites d'occations sur le Net. En effet, d'un bébé à l'autre ( pied plus large, plus gros, plus arrondi sur le dessus, etc...), la chaussure s'usera de manière différente. La matière de la chaussure s'adaptera à la forme du pied, mais aussi à la marche de bébé ! Imaginez donc chausser les chaussures de votre soeur qui use les talons vers l'intérieur alors que vous non, vous verrez le résultat, et bien pour bébé c'est pareil. En résumé : les chaussures déformées risquent de causer des dommages orthopédiques chez votre bébé !"

Bon. Quand Naska a commencé à se tenir debout et à se promener le long des meubles, vers 11 mois, on lui a acheté des souliers neufs dans un magasin spécialisé. Pointure 19, prix : 40€.

Deux ou trois mois plus tard, on a acheté une nouvelle paire car la précédente était trop petite. pointure 21, prix : 53€.

Deux ou trois mois plus tard, nouveau besoin de chaussures. J'ai profité des soldes et ai acheté une paire pointure 23 à 25€ (soldes -60%).

 

On en est déjà à 118€ de chaussures, en moins d'un an. Je n'ai pas ce budget là pour me chausser MOI, et en plus quand j'achète des chaussures au moins je les garde plusieurs années!

 

Et puis pour cet hiver, j'ai eu envie de lui acheter une paire de petites bottes, mais le prix dans les commerces m'a clairement refroidie : rien à moins de 65€, et des prix s'envolant jusqu'à plus de 100€! Pour des bottes en pointure 23?!

 

Une recherche en trois clics sur sarenza.com donne un résultat édifiant : paire de bottes neuves, pointure 23, prix : à partir de 75€ et ça monte, ça monte, ça monte.

chaussures01.jpg

Gloups... Mais QUI a autant d'argent?!

Une recherche en trois clics sur priceminister.com (ça marche aussi sur eBay), donne également un résultat édifiant : une paire de bottes d'occasion, en cuir, pointure 23, prix...

chaussures02.jpg

Prix : 4,5 €!

Avec 4 euros de frais de port, me voilà à 8,5€ la paire de bottes.

 

Alors, déformation du pied, pas déformation du pied? J'ai craqué, j'ai acheté la paire. Naska a maintenant deux ans et les porte quasiment tous les jours. Elle marche parfaitement depuis plusieurs mois, soit dit en passant, on n'en est donc plus au stade de "l'apprentissage" de la marche...

 

J'en suis à me demander si cette histoire de "Juste ciel, JAMAIS de chaussures d'occasion à votre enfant!  Achetez-lui plutôt tous les 3 mois une paie de chaussures à un prix scandaleusement élevé, sans quoi c'est sûr, elle va mourir d'un cancer des orteils sous 15 jours!" ne serait pas un VASTE MENSONGE colporté par le Lobby des fabricants et commercants de chaussures et encouragé par la société de consommation.

 

Qu'en pensez-vous?

Avez-vous osé franchir le tabou et mettre des chaussures d'occasion à votre enfant?

Partager cet article

Repost 0
Published by jimilie.over-blog.com - dans Enfants
commenter cet article

commentaires

Flamme 26/09/2010 11:58



Déjà, tu as la chance que ta fille ait des pieds "standard" et qu'elle puisse mettre des chaussures "normales", d'occase ou pas. Parce que la plupart des chaussures pour enfants, même les plus
chères - surtout les plus chères - ont l'air conçues pour les neveux de Donald : elles sont extrêmement plates.  


Mes deux garçons avaient les pieds potelés, bombés, et les chaussures standard  leur torturaient les pieds - quand ils arrivaient à les mettre. Cela me paraissait totalement incompréhensible
! Ils n'étaient pourtant pas difformes, et je me prenais à zieuter les pieds des autres enfants pour voir à quoi étaient sensés ressembler des pieds "standard".  J'ai rencontré d'ailleurs un très grand nombre de mamans dans le même cas, sans que l'industrie de la chaussure ne semble prendre
acte du problème. Economie de matériaux ?


Pour l'aîné, seule une ligne britannique redistribué par une  grande enseigne française à 40-50 euros (il y a dix ans !) convenait. Et comme je ne pouvais renouveler trop souvent
l'expérience, j'ai dû me rabattre sur des baskets. Les "Nike enfant" étaient de bonne qualité et très peu chères en comparaison. Je sais ce que l'on dit sur les baskets, mais celles pour enfants
ne sont pas pires point de vue tenue du pied et ergonomie que beaucoup de soit-disant chaussures adaptées !


Il ont aussi eu très tôt (des 3 ans) des chaussures de rando pour les grandes ballades, les sorties en forêt, les jours de pluie. Les premières années, j'ai évité tant que faire se pouvait les
bottes en caoutchouc qui ne sont géniales pour les pieds - aucune tenue, aucune respiration... 


L'occase, je n'y ai même pas pensé (sauf quand on me les donnait). Cela dit, l'achat d'occase n'a jamais été un réflexe pour quoi que ce soit pour moi - j'ai toujours préféré fouiller pour
trouver les meilleurs prix. Après, cela dépend sans doute aussi de leur degré d'usure et de la façon dont elles ont été usées. Si elles sont trop avachies pour tenir le pied, trop crasseuses ou
ont été portées par un enfant qui avait une particularité dans la démarche qui les a usées de façon spécifique, il faut totalement oublier !


Depuis huit ans environ, j'ai oublié les boutiques spécialisées ou les enseignes classiques : je trouve tout mon bonheur et pour toute la famille chez Gemo à qualité appréciable et à des prix
plus que corrects. 



Emilie 26/09/2010 19:56



Niveau boutiques, à partir de la pointure 25 j'ai vu des choses qui m'ont paru très bien chez Carrouf, par exemple. Mais Naska ne porte pas encore du 25. Les bottes en caoutchouc on en a, c'est
"spécial promenades sous la pluie pour sauter dans les flaques"! Comme aujourd'hui par exemple. :-)


Quant au problème de chaussures "plates", je sais pas, j'ai rien remarqué? O_o



Virginie 24/09/2010 09:45



Pour moi, l'important au début, c'est la souplesse.  Quand je vois certaines chaussures premiers pas...C'est comme si nous, adultes, devions apprendre à marcher avec des bottines de ski!
Donc le début de la marche, c'était pied nu (bon, c'était l'été), ou en chaussons en cuir.  Après, pour les premières balades en terrain plus accidenté, c'était chaussures à semelles
souples, pour protéger les pieds sans les priver de liberté de mouvement. 


 


A présent qu'il marche depuis plus d'un an, je m'en fait beaucoup moins, je lui met les grosses chaussures héritées de la famille, ça protège bien des flaques de boue et ça résiste aux freinages
en draisienne.  Mais toujours pied nus/chaussons souples en intérieur.


 


Pour un second bébé, je crois que je réfléchirai à utiliser les chaussures souples de l'aîné, en fonction de leur état (parce que comme elles sont souples, elles sont moins solides). J'ai
l'impression que comme elles sont souples, justement, elles contraignent moins la position physiologique de la marche, et une déformation risque d'avoir moins d'impact.  



Sophie 24/09/2010 09:45



c'est vrai que ça revient a cher, la seconde paire d'Enid est montée jusque 80€ si je me souviens bien, toutes les autres tournent autour du 50-60€


Pour Enid, on a tout acheté en neuf... du moins les vraie chaussures.


En seconde main j'ai eu les petits chaussons en laine et aussi un paire de chaussons mais en cuir souple cette fois pour quand elle se tenait debout mais sans vraiment marcher toute seule,
histoire de protéger ses pieds des saletés de par terre tout en lui donnant la sensation d'être pied nu, et comme c'est juste du cuir souple, il se déforme pas au pied, donc réutilisable. Pareil
pour ses petites sandales de gymnastique, c'est juste une semelle toute plate donc aussi seconde main (et encore, comme la gymnastique ne commence pas avant cet hiver, je pense qu'elles seront
déjà trop petites vu qu'entre temps on a du lui acheter une nouvelle paire de chaussures).


J'ai aussi récupéré les bottes en caoutchouc de mon ti frère, elles sont une et demi pointure trop grande, mais tant pis, c'est quand même que pour aller jouer dehors dans le sable, puis au moins
je pourrait lui mettre des grosses chaussettes d'hiver dedans.


Mais toutes ses paires de chaussures trop petites maintenant, je les garde bien pour le futur second, je m'inquiète pas trop, Enid ne les a pas assez porté que pour vraiment les déformer (du
moins les toutes premières).


Pour le reste, je verrai bien, en soi ça me gène pas d'en acheter en seconde main, maintenant faut juste vérifier que la taille convient et que effectivement la plante est pas trop déformée quand
même.


Le seul truc c'est qu'Enid a des pieds tout fin, et on galère pas mal a lui trouver des chaussures qui sont pas dix fois trop large et comme l'Allemagne est un pays de gros bébés, y'a pas grand
choses en seconde main que je peux lui prendre au niveau des chaussures... Tout ce que j'espère c'est que futur second aura les pieds aussi fin qu'elle que je puisse réutiliser les chaussures




Emilie 24/09/2010 11:54



A propos d'Enid, y'a un endroit où on peut admirer sa petite bouille toute blonde?
Et tu parles de "futur second", c'est en projet ou pas encore?



Lucy 24/09/2010 09:23



J'ai eu les mêmes interrogations que toi. Mais je n'ai plus de scrupules depuis plusieurs mois, quand on m'a donné une boite remplies de babybotte d'occasion. Ce sont des chaussures qui coutent
entre 60 et 80€ la paire. Je n'aurais jamais acheté ça pour Jules. Et je pars du principe que si Jules ne les porte que peu de temps, celui qui les a porté avant ne les a pas porté plus
longtemps. Donc la déformation de la chaussure peut-être mais de moindre importance que celle que peuvent subir les chaussures d'adultes qu'on porte tous les jours pendant des années.


Si vraiment tu as peur pour la voute plantaire de ta nénette, sur ebay, il y a des chaussures vendues pour neuves à 20€ la paire. C'est là que j'ai acheté mes premières kikers.



Emilie 24/09/2010 09:28



C'est exactement ça... 60€ une paire de godasses qu'il va porter 2 mois, franchement, QUI peut se payer ça?! Puis bon, une chaussure neuve est toute raide et toute rigide, est-ce que ça ne peut
pas nuire à la marche, dans ce sens là aussi, tant qu'à faire? Bref, je suis en train de me décomplexer et j'ai opté pour le compromis : la première paire de bébé2 sera une paire neuve, mais dès
que la marche sera acquise, je n'hésiterai plus avec les chaussures d'occasion. (Après, on peut aussi se faire plaisir de temps en temps parce qu'on a envie de lui offrir de jolis souliers, mais
c'est une autre histoire. ^^ )



Lilypie - Personal pictureLilypie Kids Birthday tickers

 

Lilypie - Personal pictureLilypie Kids Birthday tickers

Recherche

Jimmy, Emilie et leurs enfants

Destiné à la famille, vous y trouverez l'actualité de la petite famille Goudin-Lopez, organisée par catégories. Des histoires de bébés,  de couture, de déco, de patchwork, de cuisine (mais pas trop) et plein de photos. Pour vous tenir au jus!

On vous embrasse, bonne visite!

La Jimilie's Family.

portrait_naska.jpg

Naska

Née le : 01 octobre 2008
astro : Balance
Yeux : bleus ; Cheveux : blonds
Parrain : Thibault&Emeline
Marraine : Emilie&Patrick

*~~*0*~~*

portrait_leonie.jpg

Léonie

Née le : 25 novembre 2010
astro : Sagittaire
Parrain : Edouard&Peggie
Marraine : Jeanne

 

Le livre Naska

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Liens