Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 octobre 2010 7 03 /10 /octobre /2010 19:40

pluie.jpg Voilà, donc ça fait trois fois.

Depuis deux ans que Naska est entrée dans ma vie, il y a eu trois fois où je l'ai trouvée insupportable au point d'en perdre patience, de la maudire, de crier, et de hurler à la face du monde (et de Facebook) combien ma fille me sort par les yeux.

 

La première fois, nous revenions de Le Mans en voiture, l'accès à Paris était bouché, l'appartement n'était qu'à moins de 20 minutes mais ça faisait déjà plusieurs heures que nous roulions, le traffic était chargé, et tout le monde était à bout de nerfs. Et Naska, dans la voiture, qui hurlait, hurlait, hurlait. D'habitude pourtant, elle est plutôt calme, en voiture!

Jimmy et moi avons perdu patience, nous sommes énervés, avons crié, ragé et avons dit des tas de choses épouvantables.

Et puis, subitement, elle a vomi.

C'est pour ça qu'elle pleurait : elle n'était pas bien.

J'ai escaladé mon siège pour passer à l'arrière et la débarbouiller, mais c'était trop tard : ses vêtements, son doudou et son siège auto étaient sinistrés.

Et elle a vomi à nouveau.

Ma pauvre chérie! Barbouillée, victime d'un mal de coeur qui ne passe pas, et nous savons tous combien il est désagréable d'être nauséeux... Et nous qui nous fâchons au lieu de nous occuper d'elle!

J'aurais du savoir que c'était pas normal : elle ne fait jamais de telles crises en voiture, elle est plutôt sage et mignonne normalement. J'aurais du comprendre que quelque chose n'allait pas... Je m'en suis voulue des jours durant, et je m'en veux encore.

 

La seconde fois, et ce n'est pas vieux, nous étions partis en week-end dans un gîte avec la belle-famille. Elle a été réellement insupportable, ne faisant que pleurer, dormant mal, elle qui dort toujours si bien, hurlant, chouinant, refusant de jouer, refusant de dormir, refusant de manger... J'étais désesperée, nous qui pensions passer un week-end heureux avec ses cousins! On a envisagé toutes les hypothèses : "elle me teste étant donné l'arrivée prochaine du bébé" ; "elle n'est pas tranquille car pas chez elle" ; "elle est nerveuse car en compagnie de gens qu'elle ne connait pas", etc. Dimanche après-midi, en désespoir de cause, après plus de 24 heures de hurlements de sa part et de fatigue nerveuse totale de la mienne, nous l'avons emmenée aux Urgences. Verdict : elle s'était déboité le coude en jouant sur le toboggan, vendredi, et nous n'avions rien vu.

Ma pauvre chérie!

En souffrance, incapable d'utiliser son bras droit, elle qui est plutôt droitière, impossible de sucer son pouce qui est d'un tel réconfort, impossible de jouer avec ses cousins, impossible de s'endormir ni de se retourner dans son lit... Plus de 24 heures de souffrance sans que personne ne la soulage, et en plus une maman, qui bien que câline, perd patience! Elle qui dort vraiment bien d'habitude, 19h-7h sans un bruit, j'aurais du comprendre que quelque chose n'allait pas...

 

La troisième fois, et bien c'était ce week-end. Vendredi matin, jour de ses deux ans, Naska m'a fait une colère quand je l'ai préparée pour aller chez la nounou. Pleurs, larmes, non je ne veux pas de câlin, non je ne veux pas mon biberon, non je ne veux bien, mais je pleure.

Qu'à cela ne tienne, je l'ai laissée chez sa nounou en trouvant que la "crise des deux ans" était plutôt ponctuelle. Samedi, elle a chouiné toute la journée, malgré les jeux, malgré les tours de manège, malgré le temps qu'on lui a consacré, son père et moi. Elle n'a rien voulu manger, transformant le dîner en affrontement.

Et ce matin, on l'a trouvée dans son lit toute barbouillée, le nez bouché, les yeux sales, son nez avait coulé et ça avait séché sur sa joue, elle éternuait et se tenait l'oreille en pleurant.

Ma pauvre chérie!

Elle est tout simplement malade, le nez pris l'empêche de respirer et donc de bien dormir, une douleur dans l'oreille/la gorge l'empêche de manger, elle est fiévreuse, a certainement mal de partout, et moi je l'accuse de faire des caprices! On l'a même surnommée "Casse-Noisette", hier...

 

En bref, ma fille est adorable. Et quand elle ne l'est pas, c'est qu'il se passe quelque chose. Ça fait déjà trois fois que ça se vérifie et que je suis accablée de culpabilité...

Vivement qu'elle parle, pour qu'elle puisse me dire quand ça ne va pas! pauvre Choupette!

Partager cet article

Repost 0
Published by Emilie - dans Enfants
commenter cet article

commentaires

Mysthique , David & Eva 04/10/2010 13:17



meme defois lorsque l'enfant parle ils ne disent pas si il on quelques chose qui va pas



Virginie 04/10/2010 09:18



On en apprend tous les jours, quand on est parents... 


Je me rappelle d'une terrible nuit, quand le p'tiot avait quelques semaines, où il a hurlé pendant des heures sans qu'on puisse le calmer.  On a beau savoir qu'à cet âge là, ça pleure pas
pour des prunes, à un moment donné, on pète un câble et on s'énerve (c'est là qu'on a inventé le concept - abstrait, of course - du "hamac catapulte").  Qu'est ce qu'on s'en est voulu après
de lui avoir crié dessus... 


Ou alors la nuit où il a fait 39,5 de fièvre, et où on n'arrivait pas à la faire baisser, le pauvre était complètement KO.  Une vraie lavette.  On n'a pas dormi de la nuit, et puis on a
appelé le pédiatre de garde, qui nous a dit de lui donner du sirop au lieu de suppos.  En un quart d'heure, la fièvre était tombée... Le problème était simplement qu'il faisait ressortir les
suppos aussitôt administrés.  Au final, il avait juste une "bête" rhino-pharyngite.  


La seconde fois où il a eu 39,5 de fièvre, on s'est beaucoup moins inquiétés.  Puis, au bout de 4 jours (hum), on a quand même fini par consulter... Il avait une vilaine otite, on a du
attaquer avec des antibios.  


 


Enfin voilà, au final, maintenant, c'est comme toi, quand il est chiant plusieurs jours d'affilée, on sait que c'est pour une bonne raison, même si c'est pas évident à priori (ah, les dents!).
 De base, comme Naska, il est tout simplement adorable.  



Emilie 04/10/2010 11:18



Comme disait Peggie sur facebook, je vais mettre un post-it sur le frigo : "si Naska est insupportable c'est qu'il se passe quelque chose d'anormal : file chez le toubib"... ;-)



Lilypie - Personal pictureLilypie Kids Birthday tickers

 

Lilypie - Personal pictureLilypie Kids Birthday tickers

Recherche

Jimmy, Emilie et leurs enfants

Destiné à la famille, vous y trouverez l'actualité de la petite famille Goudin-Lopez, organisée par catégories. Des histoires de bébés,  de couture, de déco, de patchwork, de cuisine (mais pas trop) et plein de photos. Pour vous tenir au jus!

On vous embrasse, bonne visite!

La Jimilie's Family.

portrait_naska.jpg

Naska

Née le : 01 octobre 2008
astro : Balance
Yeux : bleus ; Cheveux : blonds
Parrain : Thibault&Emeline
Marraine : Emilie&Patrick

*~~*0*~~*

portrait_leonie.jpg

Léonie

Née le : 25 novembre 2010
astro : Sagittaire
Parrain : Edouard&Peggie
Marraine : Jeanne

 

Le livre Naska

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Liens